29 décembre 2020

La Turquie, un pays exemplaire dans la lutte contre le virus Corona. La Turquie

La Turqui a passé l’examen de Coronavirus pendant que les autres pays du monde sont échoués

L’épidémie de Coronavirus apparu dans la ville de Vuhan de Chine est devenu un cauchemar du monde, a laissé les pays du monde face à un examen sérieux. Plusieurs pays Européens sont échoués dans cet examen mais la Turquie en a eu le succès. La Turquie est devenu un exemple pour le monde entier depuis le début de l’épidémie grâce à ses cautions et mesures qu’elle avait prises depuis le début de l’épidémie. Elle n’était pas seulement un exemple mai elle a aidé à 156 pays et 9 organisations internationales. Président de la République de Turquie Recep Tayyip Erdoğan a fait la déclaration suivant concernant les aides fournies aux autres pays: "Nous tentons de fournir un support budgétaire aux pays qui ont des problèmes financiers à cause de l’épidémie. Notre secteur privé aussi supporte nos efforts dans le domaine public." Depuis le début de l’épidémie, la Turquie a pris des cautions sérieuses, elle a essayé de ne pas permettre à l’épidémie à entrer aux territoires et de sécuriser ses citoyens. Turquie a accumulé les remerciements par sa conduite envers à ses citoyens et par l’aide fournie au monde.

Turquie est devenue un exemple pour la lutte contre le virus Corona au monde entier

Turquie a assuré tous type de support à ses citoyens afin de minimiser les dégâts causés par l’épidémie qui vient de dominer le monde entier. 453 malades sont emmenés en Turquie par l’ambulance de l’air et 211 malades par l’ambulance d’avion qui n’ont pas la possibilité d’être traité au pays où ils se trouvent. 25 milles de nos citoyens qui sont coincés dans le pays où ils se trouvent à cause de Coronavirüs sont emmenés en Turquie via  THY (Turkish Airlines). Des millions de masques gratuites sont livrés aux portes de nos citoyens par l’intermédiaire de PTT (La Poste Turque) et les pharmacies. Turquie a envoyé des équipements et des matériaux médicaux à 156 pays. Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, un support de TRY 500 Milliards est assuré aux citoyens et aux commerçants. Par la subvention de travail à court terme, le salaire des millions des employés est payé. De même, un paiement de support social est réalisé aux citoyens dans le cadre de l’épidémie. Un support de salaire et de loyer est assuré aux commerçants. Les intérêts des dettes dues à l’Etat sont supprimés et nous avons donner la possibilité de faire des tranches aux dites dettes.  La capacité des lits des zone d’urgence et de soin intensif dans des hôpitaux est augmentée.  16 nouveaux hôpitaux sont ouverts dont 4 est équipés totalement appelé des hôpitaux modernes de ville.

Les cautions économiques et sociales prises par la Turquie dans l’épidémie de coronavirüs

Turquie a donné la possibilité de faciliter de payer les crédits et les impôts dirigés aux exploitations afin de limiter les effets de l’épidémie à l’économie. La déclaration et la durée de paiement des taxes sur les revenues et sur les sociétés ont été prolongés. Les paiements de prime, de T.V.A. et des autres charges des exploitations des secteurs influencées par l’épidémie sont ajournés de 6 mois. Les paiements d’intérêt, de capital, de crédit des sociétés ayant de problème de liquidité vis-à-vis des banques sont ajournés de 3 mois et un support ajouté de financement à payer dans 6 mois est assuré. ‘’Un support de Crédit de Continuer au Travail’’ est fourni à toutes les sociétés influencées par l’épidémie sous condition de ne pas diminuer le nombre des employés, de TRY 10 million jusqu’à de TRY 100 million. Elle a assuré les facilité d’ajourner le paiement des impôts au secteur privé. Seulement 20 pays sauf Brésil, Suisse et Israël ayant le nombre de cas le plus élevé, ont pu faire cela. De même, nous avons transmis une source aux exploitations qui sont en perte et du support de financement et de crédit. Avec la Turquie, l’Espagne, la France, l’Allemagne, la Chine, l’Iran, la Russie, les Pays-Bas, la Suisse et l’Inde aussi ont fourni du support de crédit auxdites sociétés.

Pendant la période de l’épidémie, nous avons fait des pas à développer la coopération sociale et à atteindre aux personnes ayant besoin de l’aide. Nous avons planifié de distribuer de TRY 1000 en liquide aux familles ayant besoin de l’aide en Turquie. Nous avons assuré de TRY 1000 à 2,1 million familles qui sont pauvres. Nous avons décidé d’élargir ce nombre en atteignant à 4,5 million de famille pauvre en y ajoutant encore de 2,3 familles. À part ça, la ressource transmise aux fondations de l’aide sociale et de coopération est augmenté à TRY 180 millions et nous avons décidé de réserver une source annexe de TRY 352 million 880 mille à ces fondations. Nous avons mis en application des programmes de support aux personnes ayant besoin de l’aide. Parmi les pays ayant plus de cas seulement les Pays-Bas et la Suisse ont pu le faire.