15 juin 2009

Il a été permis aux prisonniers et à leurs visiteurs de parler dans leur langue maternelle.