12 septembre 2012

Il a été permis aux étudiants grecs orthodoxes et juifs qui ne sont pas des citoyens ainsi qu’aux enfants des immigrés arméniens et des réfugiés arméniens venus de Syrie de s’inscrire aux écoles des communautés religieuses.