29 août 2011

Les biens de fondation d’une valeur de plus de 2 milliards de dollars ont été restitués aux communautés non musulmanes. La voie a été ouverte aux fondations de minorité pour devenir titulaires de droit pour les biens qu’elles ont acquiert après 1936 avec le décret-loi édicté.